Rap et Islam : Don’t PaniK

dont-panikRap et Islam sont les thèmes abordés au travers d’un documentaire intitulé « Don’t Panik ». Celui-ci regroupe des Mc’s de confession musulmane (dont Médine par exemple) : ces derniers reviennent sur ces deux thèmes. Ce documentaire sera diffusé le 26/10/11 (gratuitement) à Paris à l’Institut du Monde Arabe. Une nouvelle occasion de lutter contre les clichés et la stigmatisation. Qui prétend faire du rap sans prendre position …

SYNOPSIS :
« Don’t Panik », saisit la parole de rappeurs musulmans et répond ainsi aux questionnements de la réalisatrice Keira Maameri. Le rapprochement entre leur vie d’artiste et spirituelle s’affiche ici dans ses nuances et s’évite ainsi des raccourcis quand on sait que le rap est très répandu et réunis beaucoup de musulmans tant chez les rappeurs que dans le public. Ici, le sujet s’illustre aux travers de 6 rappeurs : ADL (Suède), Doug E Tee (Sénégal), Hasan Salaam (Etats-Unis), Manza (Belgique), Médine (France) et Youss (Algérie). Leur expérience est personnelle mais apporte dans une dimension internationale, un témoignage fort d’explications. Le contexte identitaire est posé, la foi en l’Islam exprimée et l’exposition artistique assumée. Le sujet s’ouvre avec un sérieux amusé sur eux, individu, rappeur, croyant et personne publique pour percevoir les combinaisons entre Rap et Islam ; l’influence de l’un sur l’autre.

BIOGRAPHIE de la réalisatrice :
Keira Maameri est une jeune réalisatrice qui a grandi avec le Hip Hop comme référence et alternative culturelles. A la fois passionnée par ce mouvement et par le 7e art, elle choisit d’intégrer l’université Paris VIII et obtient avec succès un master en cinéma. Du clip au reportage en passant par le teaser, la captation et le making of, Keira Maameri réalise toutes sortes de films avec l’équipe de production Derniers de la classe. Parallèlement, elle développe ses projets : elle réalise tout aussi bien des courts-métrages humoristiques que des films plus intimistes, comme le documentaire « A nos Absents » qui traite de la transcendance de la mort à travers des textes de rap français. Quant au moyen métrage « On s’accroche à nos rêves », il s’intéresse à la place des artistes femmes dans le Hip Hop en France. Celui-ci est particulièrement bien accueilli dans les festivals, en France, en Allemagne, en Suisse, en Suède, au Sénégal et aux Etats-Unis. En 2010 sort son dernier film « Don’t Panik » qui cette fois saisit la parole des rappeurs musulmans dans le monde.

RDV à l’Institut du Monde Arabe qui en plus de ce docu mérite à lui seul le détour par son architecture, ses salles, et sa bibliothèque.

INSTITUT DU MONDE ARABE

  • 1 rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V 75005 Paris – Métro Jussieu – Informations : 01 40 51 38 38
  • ENTREE LIBRE – 18h30

Plus d’informations sur le documentaire sur la page FaceBook

En complément, voici le teaser du documentaire :

Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien