Rencontre avec Julio et Hoody-B

bieneJulio, bonjour, tu es le créateur de la marque Hoody-B. Tu proposes une marque de streetwear éthique, mais qu’entends-tu par streetwear éthique – et pourquoi ce nom (j’ai cru comprendre que cela se traduit par l’abeille à la capuche) ?Salut Dany. J’entends par streetwear, le coté urbain et l’univers du Hip-Hop. Les dernières marques de streetwear se sont éloignées de cet esprit et prônent un espèce de mouvement « caillera » ou communautarisme. Voila pourquoi j’ai voulu créer une marque que tout le monde peut porter et même en être fier.

djibs-hoody-bSérieux tu te vois à 30 ans mettre un t-shirt avec des insultes, une mauvaise coupe ou bien un logo à peine travaillé? Moi personnellement ça ne m’intéresse pas du tout. Hoody-B wear est aussi et surtout une marque éthique. J’entends par là que nous nous préoccupons des problèmes environnementaux, sociaux et économiques, que ce soit dans le choix des matériaux, la confection, le transport et de nos partenaires. Tu sais, notre façon d’acheter est un acte militant, à plus fortes raisons aujourd’hui. J’ai voulu créer la possibilité de pouvoir consommer autrement et intelligemment. Jusqu’à aujourd’hui, aucune marque « éthique » ne s’intéressait à nous.

Sinon pour le nom : HOODY-B (Hoody Bee) signifie bien abeille à capuche, afin d’illustrer le « mariage » entre le respect de la nature et la mode urbaine. Dans l’imaginaire collectif la capuche est associée à la culture de la rue (rappeurs, grapheurs, manifestants etc.…) et l’abeille est pour moi l’animal qui représente le mieux l’importance de la nature et de la biodiversité. Aujourd’hui, elles disparaissent notamment à cause l’utilisation des OGM. Et comme le disait Albert Einstein : «Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre »

Pour revenir sur l’axe « équitable » : comment t’es venue cette idée ? Quelles sont tes intentions / quelle partie reverse tu ?

Le commerce équitable assure un revenu correct aux producteurs des pays du sud pour qu’ils puissent développer leur activité à long terme. Les organismes de commerce équitable s’adressent à des coopératives de petits producteurs gérées démocratiquement et les encouragent à utiliser des pratiques respectueuses de l’environnement.

Quand j’ai appris les conditions ignobles dans lesquelles les gens travaillent dans certains pays, je me suis dit qu’il fallait arrêter de cautionner ces pratiques. Sais-tu, par exemple, que dernièrement, des centaines d’ouvriers turques sont morts ou gravement malades à cause des méthodes de sablage utilisées pour la fabrication des jeans délavés ? Ils travaillent sans protection dans des ateliers sous-traitants de multinationales bien connues de tous. Alors plutôt que d’acheter des marques qui se font des marges de malades en exploitant des enfants, je me suis intéressé au commerce équitable qui est, à mon sens, la meilleure alternative.

sandrac_hoodybeeSans oublier que je trouve ça hypocrite, cynique et révoltant le fait de détruire un pays en utilisant par exemple des produits toxiques que l’on rejette dans les rivières pour ensuite envoyer des aides humanitaires afin d’avoir la conscience tranquille. Ce système est instauré uniquement pour rendre certains pays dépendants, pour moi c’est juste une évolution du colonialisme. Certaines personnes n’ont aucun intérêt que les pays d’Afrique deviennent indépendants. Un proverbe résume bien le problème : « Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie ». Voila pourquoi nous avons choisi de favoriser le commerce équitable. En effet, il peut paraitre plus intéressant d’acheter à bas coût, mais si la condition est de faire travailler des enfants ou de ne pas respecter les producteurs : il en est hors de question!

Pourquoi le slogan « Hoody-b – Démarquez vous… » ?

« Démarquez-vous », c’est un de nos slogans préférés. Il a un double sens : déjà, le fait de se différencier, de ne pas « rentrer dans un moule », d’assumer le fait que tu puisses être différent. Tu peux revendiquer le fait d’aimer le rap ou l’écologie par exemple Le deuxième sens c’est le fait de faire tomber les marques, de s’affranchir d’elles et de la société de consommation. Ce discours peut paraitre paradoxal venant d’une marque de vêtements. C’est là que tu vois que Hoody-B wear n’est pas qu’une simple marque mais aussi un concept.

Avec qui travailles-tu et quels sont les personnes qui portent ta marque ? Je crois savoir que tu touches déjà plusieurs milieu/communautés tels que la glisse, le Hip Hop et d’autres ?
hoodyb-skateJ’ai débuté essentiellement avec mes proches, du coup, c’était surtout autour du rap et du bmx que la marque tournait.
Aujourd’hui que ce soit dans le Rap, le Reggae ou même le Metal, les personnes avec qui je bosse doivent, avant tout, être talentueuses musicalement, intéressantes artistiquement et bien sur sensibles aux problèmes du développement durable. Dans les rappeurs qui portent du Hoody-B tu peux voir des gens comme Djibs, Murasamé du collectif K.O. ou encore DE2S. Dans le reggae j’ai le soutien de groupes comme Broussaï, Papa Style et Baldas ou encore Abdou Day.

Le Hip-Hop c’est avant tout une philosophie, tu peux faire du métal et être hip hop… En général les connexions se font naturellement.

Pourquoi ces communautés aime/aimerait elle ta marque / tes collections ?
Dans un premier temps, tout le monde aime le logo, la coupe ou la qualité. C’est primordial pour une marque de vêtements. Ensuite il y a le concept qui intéresse. Puis le message : c’est une manière pour beaucoup de montrer leur engagement tout en restant classe. D’ailleurs comment peux-tu avoir un discours conscient et porter certaines marques qui exploitent la misère? Et pour finir ils savent que je suis sincère dans ma démarche.

julioEn parlant de tes collections, combien y en a t’il, comment fais tu pour créer de nouveaux modèles ? Comment te viennent les idées de logos/dessins ou slogans ?
Les collections évoluent. Nous en sommes qu’à la première année. La gamme s’étoffe de jours en jours. Nous trouvons l’inspiration à travers l’actualité et l’univers de la marque. Stylistes, Grapheurs, graphistes ou tatoueurs s’occupent de la création. Des fois une simple punchline que j’entends va m’inspirer.

Quelle est la suite ? Une boutique ? De nouveaux modèles/personnes qui porteraient ta marque ?
Cette année nous souhaitons étendre notre réseau de distribution… Nous allons mettre en place des projets musicaux (mixtapes, concerts etc…). Pour la représenter, comme je te disais, tout ce fait naturellement. En attendant la meilleure façon de nous soutenir c’est de venir nous prendre des teeshirts. Tenez vous informé on vous réserve des surprises …

Où peut on se procurer tes vêtements et à quel prix ?
Tu peux les trouver sur www.hoodyb.com Le paiement est sécurisé et l’envoie est rapide. Sinon il existe déjà quelques boutiques qui distribuent des vêtements Hoody-B, leurs adresses sont sur le site.

Qu’évoque pour toi HipHop4ever ?
Le hip-hop c’est un état d’esprit, une culture, une génération, une philosophie. Tu peux être Hip-Hop à n’importe quel âge.
Aujourd’hui les valeurs du Hip-Hop se perdent et sont de plus en plus galvaudées, il ne faut pas lâcher l’affaire !!!

Le mot de la fin ?
Merci pour l’invitation et comme je l’ai dit plus haut : « Aujourd’hui, acheter est un acte militant ». “Peace, Love, Unity and Having fun »

Plus d’informations sur Hoody-B :

Pour info nous ouvrons avec cette interview une nouvelle section « Streetwear » : stay tuned pour de nouvelles interview et plus.

Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien