IAM au Zénith – Live Report

Iamlive

Partons du postulat que le festival Paris HIP HOP est une montagne, pleine de balades, d’arbres, de cours d’eau, correspondants au choix à des concerts (les Pouvoirs des mots, le parlez vous Français…), des manifestations de danse, de graffitti(au 104…), chaque montage à son sommet et cette dernière est aujourd’hui symbolisée par le concert d’IAM au Zénith.

Le groupe IAM a naturellement accepté l’invitation des organisateurs du festival HH, occasion pour lui de (re)célébrer ses 20 ans de carrière (NDR : ils avaient déjà fêté cela au Pieds des Pyramides l’année dernière).

Après une première partie énergique (peut être un peu courte) de B-Real (Leader des Cypress Hill), le Zenith est en attente du groupe de marseille.

iam-zenith-live-report-l-6

iam-zenith-live-report-l-2Il est un peu plus de 22H00 quand Khéops s’installe et lance sa première galette : les premières lettres du concert sont « WW ». Débarquent sur scène tout le groupe, avec Akhénaton, Shurik’N, Said, et Képhren.

Tous les protagonistes sont souriants, détendus et en pleine forme.

Les morceaux s’enchainent. C’est ensuite avec « Petit frère » un classique incontournable que le public vibre et chante. Puis vient le morceau « la fin de leur monde » qui est comme l’on rappelé Akh et Shu est un morceau « hors format », de part sa durée (plus de 10 minutes) et de part sa construction : sans refrain et en deux parties distinctes. Les leaders du groupe sont fiers mais surtout heureux de la portée de ce morceau et de l’adhésion massive du public. Rappelons que le rap doit aussi servir à délivrer un message engagé, pourquoi pas politique et en tous les cas conscient (au moins de temps en temps).

Mais IAM ce ne sont pas que des textes tristes et durs, c’est aussi une énergie et un amour pour le verbe et les arts martiaux (un peu comme le Wu Tang d’ailleurs) avec par exemple le titre « l’école du micro d’argent ».

Voici un extrait vidéo de Rap de Droite (fin) et extrait de l’Ecole du micro d’argent

Extrait du morceau la fin de leur monde :

A 23H00 il est l’heure de danser (et de chanter d’ailleurs) « le MIA » : et là (ce fut le cas aussi précédemment, mais qui ne connait pas le MIA (peut être celui qui n’est pas encore né) : c’est une osmose avec le public :une réelle harmonie : Khéops, et les Mcs nous font swinger avec une variation permanente dans la musique : en effet, ce n’est pas sur l’instumental habituel que le morceau est rappé mais quelques extraits musicaux plus dansant, plein de soul, de funk et de nouvelles sonorités pour le groupe. Un interlude d’un « chanteur de Soul américain des quartiers nords de marseille » (dixit Akh) est lancé avant de finir la danse du MIA.

iam-zenith-live-report-l-3

La salle était déjà chaude, animée et pleine à craquer, mais s’est très rapidement transformé en un véritable sauna, mais quoi de plus naturel après une bonne marche en montagne…

iam-zenith-live-report-l-4

L’instant d’après et d’autres classiques plus tard, c’est équipé de sabres lasers que les membres du coté obscur reviennent sur scène pour rejouer « l’Empire du coté obscur ». C’est impressionnant de voir qu’un simple artifice ne peut pas sublimer le talent d’un groupe qui tient le pavé et porte ses micros depuis tant d’années : au son de « Luc il est trop tard… » le public se remémore des souvenirs, et effectue naturellement un voyage dans le temps, via planête marseille…

iam-zenith-live-report-l-7

La fin du concert approche, le public en plus d’avoir écouté et participé au concert (en dansant, chantant, criant…) a pu perdre quelques grammes mais il n’est pas au bout de ses surprises car un banc arrive sur la scène, et certains (dont je fais parti) ce sont dit qu’AKH allait nous offrir le magnifique « comme un aimant », mais non c’est encore mieux : c’est le duo fondateur, la base du groupe qui annonce le superbe « demain c’est loin ».

Voici un extrait vidéo de Demain c’est loin :



Je peux vous assurer que finir par ce morceau est encore une preuve de leur capacité à capter, captiver et montrer leur passion pour leur métier, et puis si vous aviez encore des doutes sur la qualité du groupe (sur scène, dans ses textes, ses réflexions, leurs flows et leurs motivations), faite au moins l’effort d’écouter ce dernier duo : un tonnerre d’applaudissements et s’en est fini ! Le dit morceau (remixé live+studio) :

iam-zenith-live-report-l-5

Bravo à IAM pour ce show et au public pour les échanges d’énergie et la réelle communion qui s’est vue et ressentie.

Un petit photomontage :

Cela me donne une idée : pourquoi ne pas leur remettre le micro d’or ? Je m’explique : c’est le dernier groupe historique toujours actif et présent (hormis le départ de Freeman), il est et a été le fer de lance et le modèle de tout une région de France que je n’ai pas besoin de citer, mais plus que cela, il a montré que le rap et le HH pouvait exister et se manifester ailleurs qu’à Paris. Et puis « un brin de haine, et pas mal d’ennuis suffisent à gacher toute une vie » alors qu’une once d’amour, un peu d’IAM suffisent à redonner le sourire, même si demain est toujours aussi loin !

iam-zenith-live-report-l-8

iam-zenith-live-report-l-9Dany pour HH4ever ! Merci à Dorothée et bravo à tous les participants (organisateurs, et public) de la quinzaine du Hip-Hop! HH4ever sera évidement là pour la prochaine édition!

Retrouvez d’autres vidéos du concert d’IAM et de B-Real >>ICI<<

A venir le live report du pouvoir des Mots 2 (avec Bakar, les Grandes Gueules, Sept, Hifi et Nasme)

Paperblog

Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien