Rencontre avec Imhotep (IAM) [Intw]

IMHOTEPQui ne connait pas IAM ? Qui ne connait pas Imhotep ? Il est l’un des membres fondateurs d’IAM, homme de l’ombre, l’architecte musical du groupe. Rencontre avec celui que beaucoup nomment Tonton. Il était le dernier qui n’avait peu eu le droit à des questions de notre part. 

Imhotep, Bonsoir, comment doit on t’appeler ? Imhotep, Tonton ?

Les deux sont valables : Imhotep ou Tonton.

Tu es l’architecte sonore du plus grand groupe de rap Marseillais avec des participations majeures dans les albums d’IAM mais pas que cela. Tu es en effet aussi à l’initiative de projets et compilations plus personnelles voir solos. Peux-tu revenir là dessus en quelques mots et dates ?

J’ai été à l’origine de projets rap collectifs Chroniques de Mars 1 ( 1998 ) et Chroniques de Mars 2 ( 2006 ) , mais aussi de projets instrumentaux plus axés vers le trip-hop ou le dub : Blue Print en 1998 et Kheper en 2012 . En 2009 , j’ai sorti la musique du Film  » Les Barrons  » et là je sors le Kheper Dub.

Plus précisément Akhenaton, Kheops et toi Imhotep êtes à l’origines d’univers sonores – et surtout toi d’ailleurs avec les extraits de la bande son de Karnak : pourquoi avez-vous cette passion pour L’Égypte ancienne ?

Nous revendiquons l’origine Africaine et en particulier Egyptienne des premières civilisations. Dans les livres d’Histoire européens et occidentaux , on a essayé de nous faire croire que les premières civilisations étaient nées en Grèce , mais c’est faux . On entend encore ce genre de mensonges jusqu’au discours de Dakar par Sarkozy. Cette soi-disant théorie a permis de rabaisser et mépriser les peuples africains, afin de justifier la colonisation et l’esclavage . Ce n’est pas de l’Histoire ancienne, on retrouve ce genre de mensonges dans les théories racistes du Front National.

IMHOTEP-kheperTu es le dernier du groupe à ne pas être passé sous mes questions. Nous échangeons à la suite de la toute récente sortie de ton album « Kheper Dub ». Ce disque apparaît comme une projection vers un univers abstrait, empreint de lignes de basse et de percussions, allant vers le trip hop, plus loin voir beaucoup plus loin que le Hip Hop – pourquoi ce choix / cette direction ?

Ce choix n’est pas un changement de direction , mais un retour aux sources ! Il faut savoir qu’avant de travailler dans le Hip-Hop, je viens du reggae et en particulier du Dub. C’est dans ces musiques pendant les années 70 et 80 , que j’ai appris à jouer de différents instruments ( batterie, percussions, basse, guitare ). Et c’est dans le Dub que j’ai appris les différentes techniques de mixage. Effectivement les basses sont très importantes dans ma musiques, c’est pour ça qu’il vaut mieux écouter mes sons avec un bon casque ou un bon système de son.

Tes influences ? LKJ, Mad Professor ? Le reggae roots ? Influences Dub reggae

Tout à fait ! On peut citer aussi Lee Scratch Perry , Errol Thomson , Prince Jammy , King Tubby , Scientist  … dans mes influences entre autres.

Concentrons nous sur l’album : Comment trouves-tu les titres des morceaux ?

Parfois les titres sont inspirés par les samples que j’utilise. Je trouve d’autres titres en fonction des ambiances de chaque morceaux …

D’où viennent les sons de la nature / d’animaux ? Tu les as toi même enregistrés ? Tu finis en effet chaque morceau par un bruit d’animal/ou d’insecte – pourquoi ?

Sur cet album, je ne les pas enregistrés moi-même, je les récupère sur des disques de bruitages ou dans des documentaires de nature . Par contre dans mon album  » Blue Print « , on retrouve des ambiances que j’ai enregistrées pendant le mixages à Essaouira au Maroc. J’aime mettre des ambiances sonores entre les titres , car je veux que mes albums forment un tout sans silence , comme un voyage à travers des paysages ou dans la nature . C’est le genre d’album qu’il vaut mieux écouter en entier , comme une expérience totale.

Cela me fait repenser à tes deux dernières pochettes avec le Scarabée – insecte mythique chez les égyptiens mais encore ?

Le scarabée est un symbole très fort de l’antiquité égyptienne : C’est lui qui pousse le soleil et la lune dans leur course dans le ciel. On y retrouve l’idée des cycles complémentaires comme le Ying et le Yang, et aussi le symbole du phénix qui représente les cycles de l’existence et même la vie après la mort.

Comment se construit un morceau – outre la ligne de basse, comment concoctes-tu le tout ?

En général, je pars d’un sample : percussions, instruments ethniques, musiques traditionnelles. Après , il faut trouver le bon tempo et la bonne  » tournure  » ou le bon break-beat. La ligne de basse est très importante surtout dans les morceaux reggae, et là il faut une bonne culture musicale. Parfois je m’inspire de lignes de basses classiques que j’adapte, d’autres fois je les crée carrément.

Quelles sont là encore tes influences ? Tes sources d’inspiration ?

Mes sources d’inspiration sont les musiques du monde dans lesquelles je recherche des sonorités d’instruments rares et originaux , les rythmes et les percussions traditionnelles du monde entier , et bien sûr les break-beats et les lignes de basses. Dans le reggae, mon influence historique est la section rythmique des Wailers : Carlton Barett et Aston Family man Barett . Mais je suis aussi un fan de Sly et Robbie qui ont révolutionné la section basse-batterie dans les années 90.

Y a-t-il un morceau préféré parmi les différents dub que tu proposes sur le projet ?

Pas vraiment de titres en particulier . Chaque morceau correspond à une ambiance, un état d’esprit, une atmosphère … Et le tout forme un voyage avec des paysages musicaux qui défilent …


Outre le projet livré sur Itunes / on attend le vinyle mais aussi le CD – j’ai cru comprendre qu’il n’était pas aisé de sortir le produit en CD ? Pourquoi ? Ceci malgré ta reconnaissance ?

Ma reconnaissance en tant que membre d’IAM ne veut pas dire que je serais forcément reconnu en solo ! Surtout que mes albums persos ne sont pas vraiment du rap et que je les produis en indépendant sans aucun financement extérieur … Quand j’ai sorti  » Blue print  » en 1998 , beaucoup de fans d’IAM ont été déçus, car ils attendaient un album d’intrus de rap et c’était un autre monde ! Pour moi , sortir des albums solos, c’est prendre un risque , c’est comme repartir à zéro ! Bien sûr , il est plus facile de trouver un deal quand on est déjà connu, mais ça ne veut pas dire que vous aurez facilement du succès . Pour le Kheper Dub , j’ai trouvé facilement une distribution numérique avec iMD. Mais le marché du CD étant en difficulté , il a été plus compliqué de trouver un contrat pour le physique. Ceci dit maintenant c’est fait, et le CD devrait sortir début 2015 .

J’en profite pour remercier Virginie BERGER et toute l’équipe de DBTH qui m’ont donné un sacré coup de main pour ma série d’album Kheper ! En ce qui concerne le vinyle , j’y tenais beaucoup , en particulier pour des questions de son . Et je suis enchanté de l’avoir travaillé avec François de Sonics Mastering et Mathieu de MB mastering : Vous n’allez pas être déçu ! Gros,gros son !

Tu as aussi et surtout envie de faire vivre cet album en live. J’ai pu découvrir que tu retravaillai avec une belle équipe: Dj DJEL, DJ Rebel…

Tout à fait ! Et il y a aussi Denis  » Rastyron  » Thery qui assure toutes les parties claviers . Du coup, on peut s’exprimer façon Hip-Hop avec les DJs qui scratchent des éléments musicaux ou des acapellas, mais on peut aussi partir dans des gros dubs avec machines et synthés !

Quelle est la suite avec ce projet ?

C’est un projet Live qui peut évoluer : On l’a joué avec des rappeurs, des chanteurs de reggae, mais on peut aussi l’adapter pour des spectacles de danse Hip-Hop, ou des sound-systems … Pas de frontières dans la musique !

D’autres dates prévues ?

Une date à Saint-Cannat au nord d’Aix-en-provence le 15 novembre avec le crew de danse hip-hop « les misérables », et d’autre propositions sont en train de se concrétiser … A suivre !

Nous savons qu’Akh a tout récemment sorti un nouvel opus (« Je suis en vie ») – as tu été associé à ce projet ?

J’avais proposé quelques instrus pour le projet d’Akh, mais comme j’avais travaillé à base de samples, ça devient très compliqué d’avoir les autorisations ! Du coup , il a préféré utiliser des musiques originales.
Encore au moins un album Iam ?

Bien sûr ! Peut-être même deux ! Normalement le prochain devrait sortir en 2016 …

As tu une anecdote a nous raconter notamment sur le projet L’École du micro d’argent ?

On avait fait une première version de l’École du micro d’argent, et au moment du mastering à New-York, on s’est remis en question car c’était une époque où le rap était en pleine évolution ! Du coup, on a tout recommencé à zéro et on est reparti pour 3 mois d’écriture , de compos et de nouveaux mixes ! Notre label a un peu tiré la gueule niveau budget, mais après, vu le succès de l’album, ils étaient super-contents !

Idem pour Blueprint ?

Pour Blue Print on est parti avec un studio mobile dans un break Toyota et à mi-chemin entre Tanger et Essaouira (vers Guerrouane) on a crevé un pneu en pleine cambrousse et en pleine nuit ! Comme la roue de secours était au fond du coffre , il a fallu sortir tout le matériel au bord de la route et on s’est aperçu qu’on avait pas le bon cric ! Heureusement , on a été aidé par un camion d’agriculteurs qui se sont arrêtés pour nous donner un coup de main et qui nous ont dépannés. La solidarité et l’hospitalité sont très importantes en Afrique , et ce sont des valeurs qu’on a un peu perdues de vue en Europe !

Comment vois-tu le rap Français évoluer et surtout le rap du sud particulièrement de Marseille ? Suis tu justement la scène française ?

Le Rap continue à évoluer en permanence , et chaque semaine on découvre des nouveautés excellentes … Depuis Carpe Diem et REDK , HHP , RPZ , Perso , Alllen Akino et Napo , la Méthode , Mino , Lil Saï , Mersrime et le All I Man staff – etc … Il y a du très lourd à Marseille ! Pareil dans le Rap français , il y a de très bonnes choses , Oxmo , Dissiz , Orelsan , Youssoufa toujours actifs !  l’Entourage , 1994 , Big Flo et Oli , Deen burbigo , Demi-portion , Joke , Kacem Wapalek … il y en a trop ! J’en oublie , je vais me faire engueuler ! Je ne m’inquiète pas pour le Rap français , il y de la créativité et de l’originalité ! Notre seul problème c’est que nous n’avons pas de radio rap en France donc ceux qui veulent écouter du rap se tournent vers internet . Mais on ne peut pas résumer le rap français à ces  » couplets de 4 mesures avec de l’autotune sur des instrus eurodance  » qu’on entend sur la bande FM !

Qu’est ce qui te plait chez les beatmaker / producteurs français actuels :

Budda Kriss , Oliver et tout le Just Music crew , Pak’Djeen ( super-original ! ), Soul Children , Lo’ , La fine Equipe , etc….

Quelles sont tes musiques de chevet et dans la journée ?

Dans la journée , j’écoute souvent du reggae et surtout du dub … En soirée , je passe plutôt du rap , surtout américain.

Quel est ton album préféré en Reggae ? En rap français, en rap US ?

1-  » Catch a fire  » de Bob Marley and the Wailers .

2-  » Payed in full  » de Eric B & Rakim

Que signifie pour toi Hiphop4ever ?

Hip-Hop pour la vie : C’est une culture, un état d’esprit, un mode de vie !

Hiphop4ever Dub ca donnerait quoi ?

Ça donnerait Dub4ever !

Pourrai tu nous le faire entendre?

Un coup de cœur ?

IMHOTEPCoup de coeur pour l’équipe du  » Black Pearl  » en Nouvelle Calédonie : Ils nous ont fait un accueil traditionnel, très fort humainement ! En bonus, une dégustation de Kava au Nakamal de Nouville avec Gwen, le Kava Masta !

Un coup de gueule ?

Coup de gueule contre les bouffons qui assurent la promo du Front National en jouant avec le feu, la peur, la haine, l’ignorance : Zemmour , Dieudonné , Soral … et tous ceux qui leur lèchent la raie .

Le conseil de tonton ?

Allez vous inscrire sur les listes électorales et au premier tour, votez pour les écolos ou pour la gauche (la vraie gauche, pas le PS !)

Le mot de la fin ?

Arrêtez de bloquer sur internet et lisez des bouquins (des vrais bouquins, pas des rouleaux de papier toilette !) - Merci encore – peace

Plus d’informations :
En complément : 
Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien