Rencontre avec Rocca – Part 2 – Baby Face et plus [Son/Intw]

ROCCA BPAlors que nous avions pu échanger avec ROCCA quelques mois avant la sortie de son double album (Interview vidéo et écrite disponible > ICI <) nous revenons avec lui sur trois autres nouveaux morceaux à l’aube de la sortie de Bogota Paris.

Allez c’est (re) parti.

Baby Face est clairement salsa et dansant avec un chanteur (Nelson Palace) : une petite escale à Paris – ramener son flow « conçu pour durer, né pour ça je vous l’avais dit », un morceau où tu dis que tu ne vieilli pas : et que tu as ta place ici en France – un morceau un peu égo-trip : faite la place sur la piste mais encore ?

ROCCA : baby face c’est la continuité de mes classiques comme El Original ou Mi Tumbao, c’est le type de sonorité que j’ai le plus développé ces dernières années en Amérique et qui m’ont permis d’avoir des nominations aux Latin Grammy, car j’ai créé un son original qui ne se ressemble à aucun son d’autres gars. C’est les sons qui m’identifient comme Mc et artiste : une fusion de ce que j’aime du Hip Hop avec les rythmes afro latino.

Nelson Palacio est un grand artiste Cubain qui vit a Paris : il a chanté les refrains et joué les violons charangueros car il est violoniste aussi, et puis j ai invité aussi sur ce track à mon parrain Puntilla Ogundaofun qui a joué toutes les percussions et les batas et bien sûr Rafael Paseiro un des meilleurs bassistes de musique afro cubaines et de latinjazz qui a joué un tumbao a la basse des plus savoureux pour vous faire danser à tous jejejejeje. C’est surement un de mes sons préféré de l’album.

ROCCA-TRIPTIQUE« Pour exister » est lui un morceau plus calme, plus doux, plus dans « le love » comme tu as déjà pu le faire notamment dans amour suprême : un morceau très agréable – la musique un exutoire, une libération, se battre pour exister, mais encore ?

ROCCA : C’est une prod de mon frère Lorenzo aka Pachanga, sur ce son on revient au Rocca des jeunes de l’univers, plus lyrique et poétique sur un son calme et très actuel afin de poser un flow plus évolutif. J’aime beaucoup cette chanson je tiens à en faire un remix avec des chanteurs  africains type grillo pour  apporter une autre vibe plus mystique et spirituel et peut  être un Mc de taille qui vienne aussi poser. Mais avant on  verra  comment les auditeurs réagiront à ce son (…)

ROCCA "

Revenons sur le morceau « Fire Burn » – que dirais tu de faire une version bonus plus ragga  – en tous les cas tu as une instru magnifique – est ce que les percus sont jouées par toi ? Un morceau plus doux – « j’ai longtemps marché courbé ? »  Parles-tu de toi ?

ROCCA : fire burn c’est une prod très particulière. Je l’ai produite même si la base mélodique vient de El Alguacil et quand je l’ai écouté je lui ai dit que j’avais une idée sur cette mélodie de guitare de base pour en faire un truc plus grand.sur ce track il y a du hip hop,du reggae et de la salsa.c’est une fusion parfaite pour mon goût. J’espère qu’en France les gens la comprendrons et la danserons serré et coller avec leur femmes.parce que ce son je peux te dire que quand il va sortir en Amérique Latine ça risque d’être un Hit. Sur ce track tout est joué par El Alguacil et moi. El Alguacil est un artiste complet qui joue plusieurs instruments et a joué la guitare, les pianos et les saxophones.

De mon coté, j’ai fait la programmation, la prod, joué la basse, les congas, le timbal, el guiro et chanté les chœurs avec lui. Les hommes orchestre jejejejejejeje . Fire burn c »est l’histoire de mes relations avec les  femmes : je l’avais écrites depuis longtemps mais je n’avais jamais voulu l’enregistrer, car c’est une chanson qui cache des peines profondes, c’est comme une rédemption, un pardon en fait…

L’album Bogota Paris annonce le retour du MC chef de file du crew La Cliqua et ce dernier a décidé de proposer un double album complet : une invitation au voyage entre ses cultures de la Colombie à La France, de Paris à Bogota. Un album complet, riche, fond et forme sont réunis, avec en plus des parties très rappées, techniques, puis une seconde partie (sur chaque disque) plus musicale, plus latine. Mais un conseil, écouter et acheter si vous aimez.

Plus d’informations :

Facebook

Twitter

Rencontre avec Kohndo

Part 1 de l’Interview Vidéo et écrite

Album disponible ICI

Photo tryptique (C) Dany/HipHop4ever.fr

Autres photos : (C) DR.

Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien