Swift Guad – Hécatombe 2 – Chronique et plus

swift-guad-hecatombe-20Après un premier album (« Hécatombe ») et quatre mixtapes (dont trois en téléchargement gratuit), Swift Guad revient avec un nouvel album : « Hécatombe 2.0 ». Le MC montreuillois de la Croix de Chavaux continue sur son rythme de travail impressionnant (un opus tous les six mois) et nous livre 20 titres aux featurings et producteurs variés pour clore cette année 2011 en beauté.

Et dès le premier track Swift frappe très fort avec « La Montreuilloise », véritable hymne des bas-fonds, produit par le génial Al’Tarba qui fait, une fois de plus, étalage de tout son talent. L’instru est sombre, guerrière, le rappeur est dans son élément et y déverse ses lyrics. Pour l’auditeur il n’y a plus qu’une seule chose à faire : monter le son et bouger la tête jusqu’au torticolis…

La tension retombe un peu avec le morceau « Pourquoi ?», mais revient ensuite avec une nouvelle version de « Hip-hop Fat » et le très agréable « Besoin de clarté » en combinaison avec la chanteuse de Detroit Mélanie Rutherford.

swift-guad-nbNous retrouvons ensuite l’excellent « Schyzophrène », où le rappeur tourne en dérision le côté très égo trip de ses confrères qui frôle parfois la mythomanie, en enchainant punchlines sur punchlines, sur une instru de grande qualité produite par ses soins. Le très pluvieux « Jour de pluie » renfonce le clou dès la piste suivante. Mélancolique à souhait, produit par Al’Tarba, il s’impose également comme un des morceaux phares de l’album.

Mais Swift Guad a aussi tenu à se diversifier dans cet album, tant dans les sujets traités avec « L’ogre et l’enfant » et sa vision acerbe de la société de consommation, que dans la musique avec le métalleux « Révolution ».

Des morceaux déjà connus ou présents sur ses anciens projets continuent de parsemer l’album (« Pour les p’tits », « Maman pleure pas », « Phone Call » feat Raekwon). Bien que remixés, ou agrémentés d’un nouveau refrain, on ne peut que se questionner sur l’utilité de leur présence. Ce qui est d’autant plus vrai avec « Enfant soldat (2ème rafale) », malgré une instrumentale intéressante dans sa construction, on aurait préféré un nouveau texte autour de ce sujet.

Avec cet opus, Swift Guad a également continué d’allonger sa liste de featurings. Outre Mélanie Rutherford et Raekwon, on retrouve ainsi le californien Bishop Lamont sur « Paradox », ou encore G.O.D d’Infamous Mobb et Ortega pour un morceau très « Q.B » au sample envoûtant (« I Try »). Côté français, tout le monde est rassemblé sur un morceau freestyle de grande qualité « Mise à jour ». Nubi, L’Indis, Nakk, Zoxea et le trop discret Paco y sont en très grande forme, chacun dans leur style respectif, bref nous avons le droit à la boucherie attendue sur le papier.

swiftguad-02La fin de l’album se veut plus intimiste. On y retrouve « Dernière Lettre » qui s’impose comme la suite du morceau « Poussière de vie » sorti il y a quelques mois, « Mon Calvaire » ainsi que « Bombe à retardement » et son couplet chantonné. A noter également le morceau « Le point », exerce de style original et très réussi autour du mot « point ».

Pour conclure, Swift Guad nous sert un album de grande qualité comme à son habitude. Flow chirurgical, textes soignés et productions d’une incroyable profondeur. Sa voix rocailleuse couplée à des instrus aux assonances underground New-Yorkais des 90’s font décidément merveille. Et c’est pour toutes ces raisons que l’on peut se permettre d’être exigeant avec le monsieur, et lui reprocher ses morceaux déjà connus et ce sentiment de parfois se retrouver d’avantage face à une mixtape qu’à un véritable album. Cet album est à se procurer d’urgence et vous permettra de patienter jusqu’à la sortie de son prochain projet « Entre rêves et cauchemars », sur lequel le MC de Montreuil partagera la production et le micro avec Al’Tarba. Sortie prévue : Avril 2012.

swift-guad-hecatombe-201Tracklist d’Hécatombe 2.0:

[1] La Montreuilloise
[2] Pourquoi?
[3] Hip-hop Fat
[4] Besoin de clarté (feat Mélanie Rutherford)
[5] Skyzophrène (feat Swift Guad)
[6] Jour de pluie
[7] L’ogre et l’enfant
[8] Enervé
[9] Maman pleure pas
[10] Enfant soldat (2ème rafale)
[11] I Try (feat G.O.D., Nikol WD Reinhart, Pizko MC & Ortega Dogo
[12] Pour les p’tits
[13] Paradox (feat Bishop Lamont)
[14] Révolution
[15] Mise à jour (feat Nubi, Paco, L’Indis, Zoxea & Nakk)
[16] Phone Call (feat Raekwon)
[17] Dernière lettre (clip disponible ci dessous)
[18] Mon calvaire
[19] Le point
[20] Bombe à retardement

Pour illustrer cette chronique vous avez pu écouter le son Montreuilloise , voici deux autres sons disponibles ci dessous :

Swift Guad – Dernière lettre


Swift Guad – Enervé

Retrouvez Swift Guad sur son Facebook

J’en profite pour remercier l’auteur de cette chronique / analyse complète de l’album de Swift Guad : MacMy. Ce dernier aura pour notre plus grand plaisir page blanche pour décortiquer albums et autres sujets. Bienvenue MacMy! Pour l’accueillir, rien de mieux que de commenter son papier : à vos claviers. Dany HipHop4ever !

Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien