Concert de Flynt – Live report

Flynt

Le concert de Flynt à la Maroquinerie s’est déroulé le 18-01-08. En un mot comme en 100 ce fut terrible : un public conquis et une ambiance survoltée, des refrains repris en cœur, et une osmose entre le public et l’artiste. Bravo l’artiste.Ce concert a été directement organisé par le staff de l’artiste(Label Rouge) sur la scène de la Maroquinerie. Le concert a affiché complet.J’y étais et vais essayer de vous retranscrire celui-ci

20h00 : Dj Dimé (Dj de Flynt, mais aussi de Diam’s) consciencieux vérifie son matériel et se prépare pour plus tard.

20h30 : la première partie monte sur scène : 4 personnes déboulent : une équipe de BeatBoxer : « Artifice« . Le show débute à 4, se poursuit en duo et se termine en quatuor. Un voyage autour de cuivres et de caisses claires, de boomer et de scratchs, tout cela avec leurs instruments : leurs bouches ( Ils imitent avec brio le Wu-Tang, reprennent du Michael Jackson…). 15 min plus tard ils sortent sous les applaudissements du public déja bien chaud et en attente de la « star » du jour : Flynt.

20h45 : Début du concert : Dimé arrive, allume ses platines et joue l’instrumental de « J’éclaire ma ville » (ndr: nom de l’album de Flynt). Le public bouillonne et entonne des « Flynt…. Flynt…Flynt »

Le Mc du 18ième arrive et c’est une « standing ovation » : Le concert est lancé, l’ambiance est là, déja bien assurée.Flynt n’est pas seul; accompagné de son backeur « ShiDo » ils ouvrent le bal avec « Un pour ma plume ». Ca y ‘est on y est : le concert de Flynt : et le Mc au rap conscient, rempli son rôle et son objectif : « faire bouger nos têtes et susciter de l’émotion ».

Un nouveau morceau, l’instru se calme et Flynt s’adresse à la foule en lui demandant « ca va? » : le public repond d’une seule voix « oui » : La salle est comble et quelle ambiance! Flynt souhaite déjà remercier son public, il est conscient que c’est grace à lui qu’il est là(et qu’il en est là), mais qu’il est aussi membre et acteur d’une communauté Hip Hop et nous explique tout cela dans l’excellent morceau qui suit : « mes sources ». Ce morceau est un hymne aux valeurs de base du HH : l’unité, et le respect.Le public est conquis par la prestation et chacun a la main en l’air, avant d’entonner la fin du morceau composée de « la la lala la ».Une petite interlude façon théatre, une histoire de pari à 10 euros et une autre thématique se dégage : l’argent : « Faire de la monnaie monnaie » (clin d’oeil discret à la Scred… )

Suivent ensuite d’autres thématiques comme la discrimination à l’embauche et le racisme au travers d’un bon morceau : « la gueule de l’emploi » featuring Sidi-O. Au passage un petit Big Up pour Sidi! Ce morceau permet d’introduire le racisme omni-présent dans notre société et le « Petit Nicolas » (dixit F.) et son gouvernement n’arrangent pas vraiment les choses.La salle est chaude, voire humide, le public a besoin de douceur, et c’est l’heure de lancer la très belle chanson « J’éclaire ma ville ». Des briquets Flynt nous avaient été distribués à l’entrée, ce qui a permit à chacun de nous d’éclairer notre ville… L’image est très belle : des centaines de Flammes et un Flynt posant seul l’un de ses morceaux les plus touchant.Et c’est la mi temps, et l’occasion de mettre un peu de sport sous les projecteurs : aussi deux jongleurs (de la « Team S3″) ont joués avec un ballon de Basket pour le bonheur de la salle assez admirative emportés par des Scratch de Dimé.Retour sur scène de Flynt, accompagné cette fois en nombre pour chanter ensemble la version « équipe » de « 1 pour ma plume » avec Mokless, Ekoué, Aki et JP Mapaula, et voila la belle équipe.Suivent ensuite « retour aux fondamentaux » et « fidèle à son contexte » qui prouvent encore à quel point le rap est un art, et Flynt le pratique tel un orfèvre. Un Artiste, qui met son coeur à défendre son Art et qui pousse chacun de celui qui l’écoute à croire en lui : « frappe ta tête et fait sortir le génie ».Pour Flynt, « le rap est mon espace de liberté », Il a decidé de pratiquer le rap « comme sur un playground » et d’occuper le terrain.(Flynt, Chino et Dj Dimé sortent de scène).

Fin du concert ? Le public se réveille lentement de la claque magistrale qu’il vient de se prendre durant plus d’une heure 30, tous les morceaux ou presque de Flynt viennent d’être offert avec générosité, sincérité et plaisir à chacun d’entre nous, comme pour nous délivrer des messages, de la conscience, de la prudence, des valeurs et du bonheur.Le public se rend finalement compte qu’il faut lancer le rappel, et recommence à crier et à appeller l’équipe. Dimé revient…

Le rappel : Flynt déboule sur scène et commence a chanter « Vieux avant l’age » et le public se replonge instantanément dans le morceau au moment où Mokless rentre au micro, suivi de Koma. La Scred Connexion est presque au complet, réuni autour de Flynt pour un morceau anthologique : « I’m only nineteen but my mind is older »… Whaouu….Ceux qui ne sont jamais dans la tendance sont couverts d’applaudissements, Flynt n’est pas en reste. Scred ConnexionLa scred file en s…

La dernière chanson du concert « Tourner la page », est la plus intime et intimiste de l’album de Flynt : ce morceau est tout simplement magnifique, car plein de douceur, et de profondeur. Sur une brillante production de Drixxxé (Ndr:Dj de TriptiK), nos yeux et nos coeurs brillent eux aussi.

10h40 : Flynt seul et c’est la Fin, mais quelle fin…Dimé éteint ses platines…Flynt remercie encore le public encore et encore.Nous le remercions à notre tour encore plus fort. Quel beau séjour au Royaume du Hip Hop Uni. Flynt merci de nous avoir réuni.

Merci et Bravo…

flynt-graph.jpg

Le myspace de l’artiste : http://www.myspace.com/flyntmc

Dany aka Rastaiam


Partageons le HH
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien